Avec, un peu de recul…

La Grèce, ce dimanche-là, laminée par de multiples plans d’austérité, vient de crier sa révolte lors d’élections législatives. Les gouvernements ( !?) de l’Europe qui imposent l’austérité pour les peuples, aimeraient tellement se passer de ces élections. Démocratie et loi du marché ne sont pas bon ménage tant leurs objectifs sont éloignés… N’empêche, les peuples qui subissent la loi des marchés et l’austérité qui va avec, se révoltent. Ce sont les extrêmes qui font entendre leurs voix. Un parti néo Nazi entre au parlement grec avec une extrême gauche très puissante. C’est la faillite des conservateurs et des sociaux démocrates… qui gouvernent et ont engendré ce monde-là.

Voilà, ce que nous avons évité, hier soir….

Hollande est prévenu : faire fléchir l’Europe ou le chaos….